• Claudia Cardinale

     

     Claudia Cardinale est une actrice italienne, née le 15 avril 1938 à Tunis (Tunisie).

     

    Claudia Cardinale

     

     

    Claudia Cardinale

    Biographie

    Claudia Cardinale, de son nom complet Claude Joséphine Rose Cardinale, nait à Tunis en 1938, dans un immeuble sur l'avenue Habib-Bourguiba (alors avenue Jules Ferry), le « Foyer du combattant », derrière le quartier de la Petite Sicile. Elle étudie au lycée Cambon, rue de Marseille puis est élue la plus belle Italienne de Tunisie. Le sicilien était la langue parlée dans sa famille et le français la langue apprise pendant son enfance au point que, bien qu'ayant toujours eu la nationalité italienne, elle n'a maîtrisé l'italien qu'à l'âge adulte.

    Ses premiers contacts avec le cinéma ont lieu en 1955 à Venise, durant la Biennale, au cours d'un voyage qui lui a été offert après qu'elle a gagné, à dix-sept ans, l'élection de « la plus belle italienne de Tunis ». Cependant, désirant être institutrice, elle décline toutes les propositions qui lui sont faites et ne fait qu'une brève apparition dans un court métrage, Anneaux d'or de René Vautier.

    Ses véritables débuts dans un long métrage se font en 1958 dans Goha de Jacques Baratier et surtout Le Pigeon de Mario Monicelli, sous l'égide du producteur Franco Cristaldi qu'elle épousera en 1966. Dans les années 1960, on la retrouve à l'affiche de nombreux succès critiques et publics. De célèbres et nombreux réalisateurs tiennent à sa présence devant leurs caméras. Ce sont notamment Mauro Bolognini, Abel Gance, Luchino Visconti, Henri Verneuil, Philippe de Broca, Luigi Comencini, Federico Fellini, Blake Edwards, Henry Hathaway, ou Sergio Leone.

    À cause de sa voix rauque et de son italien alors approximatif, l'actrice était systématiquement doublée dans ses films jusqu'à Huit et demi. Dans la version italienne originale du film Le Guépard, elle est doublée par Solveyg D'Assunta. Sur le tournage, Cardinale parlait le français dans les scènes avec Alain Delon, l'anglais avec Burt Lancaster et l'italien par ailleurs.

    Claudia Cardinale

    Sa présence aux côtés d'Alain Delon dans Rocco et ses frères et dans Le Guépard de Visconti, et aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans Cartouche la font connaître du public français, alors que le succès aux États-Unis et une renommée internationale lui viennent en 1963 avec Huit et demi de Federico Fellini puis, en 1964, du film Le Plus Grand Cirque du monde d'Henry Hathaway, confirmés en 1969 par Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone.

    Les années 1970 et 1980 la voient alterner les rôles :

    réalisations italiennes avec Marco Ferreri, Luigi Comencini, Franco Zeffirelli, Marco Bellocchio, Luchino Visconti (sous la direction duquel elle a joué quatre fois) et surtout son mari, le producteur Pasquale Squitieri, avec qui elle a une fille, Claudia ;
    réalisations françaises avec Christian-Jaque, José Giovanni, Michel Lang, Nadine Trintignant, Diane Kurys ou Robert Enrico ;
    réalisations internationales avec Jerzy Skolimowski, Mikhaïl Kalatozov, George P. Cosmatos, Alan Bridges, Werner Herzog ou Blake Edwards (pour Le Fils de la panthère rose, 30 ans après le premier rôle).
    Sur le tournage difficile des Aventures du brigadier Gérard elle empêche le renvoi du réalisateur polonais Jerzy Skolimowski en menaçant de quitter le film.

    Durant les années 1970, elle se prête aussi à une parenthèse discographique qui lui vaut des succès discos en Europe et au Japon avec plusieurs passages télévisés et une large diffusion sur les ondes des radios périphériques en France de titres comme Love affair (classé n°16 au hit-parade), et Sun... I love you en 1977 et en 1978.

    À partir de la fin des années 1990, elle tourne moins, se consacrant davantage au théâtre ou à l'écriture. En 1993, elle est membre du jury de la sélection officielle au Festival de Cannes. Dans les années 2000, elle monte sur scène à Paris, interprétant, en 2000, La Vénitienne (anonyme du xvie siècle) et Doux oiseaux de jeunesse de Tennessee Williams en 2005.

    Elle a toujours adopté des positions politiques marquées par des idées progressistes. Femme de gauche, elle s'est souvent battue pour les causes des droits des femmes et des homosexuels. Elle a apporté sa contribution à nombre de causes humanitaires. En 1999, l'UNESCO l'a désignée « Ambassadrice de bonne volonté ». « J’ai été une star, très jeune. Je n'ai pas de mérite, le destin en a décidé ainsi. Une étoile a toujours veillé sur moi ». Cette phrase est extraite de son livre autobiographique, Mes étoiles, paru en janvier 2005 aux éditions Michel Lafon.

    En 2009, elle publie Ma Tunisie aux éditions Timée, un livre de photos sur les traces de son enfance tunisienne.

     

    Claudia Cardinale

     

     Filmographie

    Cinéma

    1955 : Anneaux d'or, Court métrage de René Vautier
    1958 : Goha le simple de Jacques Baratier : Amina
    1958 : L'Étrangère à Rome (Tre straniere a Roma) de Claudio Gora : Marisa
    1958 : Le Pigeon (I soliti ignoti) de Mario Monicelli : Carmelina
    1959 : Vent du sud (Vento del Sud) de Enzo Provenzale : Grazia Macri
    1959 : Meurtre à l'italienne (Un maledetto imbroglio) de Pietro Germi : Assuntina
    1959 : Nous sommes tous coupables (Il magistrato) de Luigi Zampa : L'épouse d'Orlando
    1959 : Hold-up à la milanaise (Audace colpo dei soliti ignoti) de Nanni Loy : Carmela Nicosia
    1959 : Les Noces vénitiennes (La prima notte) d'Alberto Cavalcanti : Angelica
    1959 : Entrée de service (Upstairs and Downstairs) de Ralph Thomas : Maria
    1960 : La Fille à la valise (La Ragazza con la valigia) de Valerio Zurlini : Aïda Zepponi
    1960 : Les Dauphins (I delfini) de Francesco Maselli : Fedora Santini
    1960 : Rocco et ses frères (Rocco e i suoi fratelli) de Luchino Visconti : Ginetta
    1960 : Le Bel Antonio de Mauro Bolognini : Barbara Puglisi
    1960 : Austerlitz d'Abel Gance : Pauline Bonaparte
    1961 : Le Mauvais Chemin (La Viaccia), de Mauro Bolognini : Bianca
    1961 : Les lions sont lâchés d’Henri Verneuil : Albertine
    1961 : Auguste de Pierre Chevalier
    1962 : Cartouche de Philippe de Broca : Vénus
    1962 : Quand la chair succombe (Senilità) de Mauro Bolognini : Angiolina Zarri
    1963 : Huit et demi (Otto e mezzo) de Federico Fellini : Claudia
    1963 : Le Guépard (Il gattopardo) de Luchino Visconti : Angelica Sedara/Bertiana
    1963 : La Panthère rose (The Pink Panther) de Blake Edwards : Princesse Dala
    1964 : Le Cocu magnifique (Il magnifico cornuto) d'Antonio Pietrangeli : Maria Grazia
    1964 : Les Deux Rivales (Gli indifferenti) de Francesco Maselli : Carla
    1964 : Le Plus Grand Cirque du monde (Circus World) d'Henry Hathaway : Toni Alfredo
    1964 : La ragazza de Luigi Comencini : Mara
    1965 : Sandra (Vaghe stelle dell'Orsa) de Luchino Visconti : Sandra
    1965 : Les Yeux bandés (Blindflod) de Philip Dunne : Vicky Vincenti
    1966 : Les Ogresses (Le fate) de Mauro Bolognini : Armenia
    1966 : Les Centurions (Lost Command) de Mark Robson : Aïcha
    1966 : Les Professionnels (The Professionals) de Richard Brooks : Mrs. Maria Grant
    1967 : Comment réussir en amour sans se fatiguer (Don't Make Waves) d'Alexander Mackendrick : Laura Califatti
    1967 : Une Rose pour tous (Una Rosa per tutti) de Francesco Rosi : Rosa
    1968 : La amante estelar (Court métrage)d'Antonio de Lara
    1968 : La Mafia fait la loi (Il giorno della civetta) de Damiano Damiani : Rosa Nicolosi
    1968 : Tous les héros sont morts (The Hell With Heroes) de Joseph Sargent : Elena
    1968 : Il était une fois dans l'Ouest (C'era una volta il West) de Sergio Leone : Jill McBain
    1968 : Un couple pas ordinaire (Ruba al prossimo tuo) de Francesco Maselli : Esmeralda Marini
    1969 : Les Conspirateurs (Nell'anno del Signore) de Luigi Magni : Giuditta Di Castro
    1969 : La Tente rouge (Krasnaya palatka) de Mikhaïl Kalatozov : l'infirmière Valeria
    1969 : Certes, certainement (Certo, certissimo anzi probabile) de Marcello Fondato : Marta Chiaretti
    1970 : Les Aventures du brigadier Gérard (The Adventures of Gerard) de Jerzy Skolimowski : Téresa, comtesse de Moralès
    1971 : L'Audience (L'Udienza) de Marco Ferreri : Aïche
    1971 : Bello, onesto, emigrato Australia sposerebbe compaesana illibata de Luigi Zampa : Carmela
    1971 : Popsy Pop de Jean Herman : Popsy
    1971 : Les Pétroleuses de Christian-Jaque : Marie Sarrazin
    1972 : La Scoumoune de José Giovanni : Georgia Saratov
    1973 : Liberté mon amour (Libera, amore mio...) de Mauro Bolognini : Libera Valente
    1973 : Les Gouapes (I guappi) de Pasquale Squitieri : Lucia Esposito
    1973 : Days of Fury (Il giorno del furore) de Antonio Calenda : Anya
    1974 : Violence et Passion (Gruppo di famiglia in un interno) de Luchino Visconti : L'épouse du professeur
    1975 : Histoire d'aimer (A mezzanotte va la ronda del piacere) de Marcello Fondato : Gabriella Sansoni
    1976 : Il Comune senso del pudore d'Alberto Sordi : Armida Ballarin
    1977 : Ici commence l'aventure (Qui comincie l'avventura) de Carlo Di Palma : Claudia
    1977 : L'Affaire Mori (Il prefetto di ferro) de Pasquale Squitieri : Anna Torrisi
    1977 : Corleone de Pasquale Squitieri : Rosa Accordino
    1978 : Goodbye & Amen de Damiano Damiani : Aliki
    1978 : L'arma de Pasquale Squitieri : Marta Compagna
    1978] : La Part du feu d'Étienne Périer : Catherine Hansen
    1978 : Bons baisers d'Athènes (Escape to Athena) de George P. Cosmatos : Eleana
    1979 : La Petite fille en velours bleu (Little Girl in Blue Velvet) d'Alan Bridges : Francesca Modigliani
    1980 : Si salvi chi vuole de Roberto Faenza
    1981 : La Salamandre (The Salamander) de Peter Zinner : Elena Leporello
    1981 : La Peau (La pelle) de Liliana Cavani : Princesse Consuelo Caracciolo
    1982 : Fitzcarraldo de Werner Herzog : Molly
    1982 : Le Cadeau de Michel Lang : Antonella Dufour
    1983 : Le Ruffian de José Giovanni : la baronne
    1984 : Claretta de Pasquale Squitieri : Clara « Claretta » Petacci
    1984 : Henri IV, le roi fou (Enrico IV) de Marco Bellocchio : Matilda
    1985 : La donna delle meraviglie d'Alberto Bevilacqua
    1985 : L'Été prochain de Nadine Trintignant : Jeanne
    1987 : Un homme amoureux (Un uomo innamorato) de Diane Kurys : Julia Steiner
    1988 : Blu elettrico de Elfriede Gaeng : Tata
    1989 : La Révolution française de Robert Enrico et Richard T. Heffron : Yolande-Gabrielle de Polastron, duchesse de Polignac
    1989 : Hiver 54, l'abbé Pierre de Denis Amar : Hélène
    1989 : Acte d'amour (Atto di dolore) de Pasquale Squitieri : Elena
    1990 : Les Cavaliers de la gloire (La batalla de los tres reyes) de Souheil Ben-Barka et Uchkun Nazarov : Roxelane
    1991 : Mayrig d'Henri Verneuil : Araxi (Mayrig)
    1991 : 588, rue Paradis d'Henri Verneuil : Araxi (Mayrig)
    1993 : Le Fils de la panthère rose (Son of the Pink Panther) de Blake Edwards : Maria Gambrelli
    1994 : Elles ne pensent qu'à ça... de Charlotte Dubreuil : Margaux
    1996 : Un été à La Goulette de Férid Boughedir
    1997 : Sous les pieds des femmes de Rachida Krim : Aya
    1997 : Riches, belles, etc. de Bunny Godillot (alias Bunny Schpoliansky, alias Harmel Sbraire)
    1999 : Un café... l'addition court métrage de Félicie Dutertre et François Rabes : Mme Gigi
    1999 : Li chiamarono... briganti! de Pasquale Squitieri : Donna Assunta
    2001 : And now... Ladies and Gentlemen de Claude Lelouch : Madame Falconetti
    2005 : Le Démon de midi de Marie-Pascale Osterrieth : Claudia Cardinale
    2007 : Cherche fiancé tous frais payés de Aline Issermann : Elisabetn
    2009 : Le Fil de Mehdi Ben Attia : Sara
    2010 : Un balcon sur la mer de Nicole Garcia : la mère de Marc
    2010 : Sinyora Enrica ile Italyan Olmak de Ali Ilhan : Signora Enrica
    2011 : Joy de V. de Nadia Szold : Signora Morosini
    2012 : Gebo et l'ombre de Manoel de Oliveira : Doroteia
    2013 : The Silent Mountain d'Ernst Gossner : Nuria Calzolari
    2012 : L'Artiste et son modèle de Fernando Trueba : Léa
    2013 : Effie de Richard Laxton : la comtesse
    2014 : Les Francis de Fabrice Begotti
    2015 : L'aveugle et la Cardinale de Frédérick Laurent
    2015 : Tous les chemins mènent à Rome (All Roads Lead to Rome) de Ella Lemhagen : Carmen

     

    Claudia Cardinale

     

    Télévision

    1977 : Jésus de Nazareth (Mini-série) : la femme adultère
    1983 : Princesse Daisy (en) de Waris Hussein (téléfilm) : Anabelle de Fourdemont Valenski
    1986 : Naso di cane de Pasquale Squitieri (téléfilm) : Laura
    1986 : La storia (it) de Luigi Comencini (téléfilm) : Ida
    1991 : Flash Le reporter-photographe (série TV) : Gilda Ricci/Monica Ricci
    1993 : Mayrig (Série TV) : Araxi
    1997 : Nostromo d'Alastair Reid (série TV) : Teresa Viola
    1997 : Le Désert de feu (Deserto di fuoco) de Enzo Castellari (série TV) : Laila
    1997 : Mia, Liebe meines Lebens (Mia per sempre) de Giovanni Soldati (série TV) : Mary O'Sullivan
    2000 : Elisabeth - Ils sont tous nos enfants de Pasquale Squitieri (téléfilm) : Claude Barde
    2008 : Hold-up à l'italienne de Claude-Michel Rome (téléfilm) : Cécile
    2011 : Belmondo, itinéraire... de Vincent Perrot et Jeff Domenech (documentaire) : témoignage 

     

    Claudia Cardinale

     

    Théâtre

    2000 : La Vénitienne, adaptation de René de Ceccatty, mise en scène Maurizio Scaparro, Théâtre du Rond-Point
    2002 : Comme tu me veux de Luigi Pirandello, mise en scène Pasquale Squitieri, tournée italienne
    2005 : Doux Oiseau de jeunesse de Tennessee Williams, mise en scène Philippe Adrien, Théâtre de la Madeleine
    2006 : La Ménagerie de verre de Tennessee Williams, mise en scène Andrea Liberovici, tournée italienne 

     

    Claudia Cardinale

     

    Distinctions

    1961 : David di Donatello spécial pour l'interprétation de La Fille à la valise
    1965 : Ruban d'argent de la meilleure actrice principale pour La Ragazza (La ragazza di Bube)
    1968 : David di Donatello de la meilleure actrice principale pour La Mafia fait la loi
    1972 : David di Donatello de la meilleure actrice principale pour Bello, onesto, emigrato Australia sposerebbe compaesana illibata
    1982 : Ruban d'argent de la meilleure second rôle féminin pour La Peau (La Pelle)
    1984 : Prix Pasinetti de la meilleure actrice à la Mostra de Venise pour Claretta
    1985 : Ruban d'argent de la meilleure actrice principale pour Claretta
    1985 : Golden Globes de la meilleure actrice pour Claretta Prix en Italie
    1988 : Alitalia Award pour le cinéma italien lors de la remise des Prix David di Donatello
    1990 : Prix du Festival au Festival mondial du film de Montréal pour la meilleure œuvre au cinéma pour Acte d'amour
    1991 : Lauréate du Golden Globes de la meilleure actrice pour Acte d'amour Prix en Italie
    1992 : Silver Ribbon lors des Italian National Syndicate of Film Journalists de la meilleure actrice pour Acte d'amour
    1992 : Médaille de commandeur des Arts et Lettres
    1993 : Lion d'or à la Mostra de Venise pour l'ensemble de sa carrière
    1997 : David di Donatello spécial pour l'ensemble de sa carrière
    1998 : Prix spécial pour l'ensemble de sa carrière lors des Flaiano International Prizes
    2000 : Ruban d'argent d'honneur
    2002 : Ours d'or d'honneur au Festival de Berlin pour l'ensemble de sa carrière
    2003 : Prix des acteurs européens au Festival du Film de Ludwigsburg
    2006 : Lauréate du Prix Henri-Langlois de Vincennes
    2008 : Ordre national de la Légion d'honneur
    2009 : Insignes du grand cordon de l'ordre national du mérite (Tunisie)
    2010 : Lauréate du Golden Orange à l'Antalya Golden Orange Film Festival de la meilleure actrice pour Sinyora Enrica ile Italyan Olmak
    2011 : Aigle d'or d'honneur lors de la 9e cérémonie de récompenses du cinéma russe
    Elle est évoquée dans le 161e des 480 souvenirs cités par Georges Perec dans Je me souviens. 

     

    Ref : Wikipédia 

     

    Claudia Cardinale

    Claudia CardinaleClaudia Cardinale

    Claudia CardinaleClaudia Cardinale

    Claudia Cardinale

     

     

     

    Claudia Cardinale - Interview (1962)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Il était une fois dans l'ouestJason Robards »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Lundi 27 Juin 2016 à 10:40

    Une actrice dont le nom m'est familier, ainsi que sa beauté, mais je me rends compte que je connais très peu sa filmographie...

    bonne journée.

    3
    Vendredi 24 Juin 2016 à 22:18

    Oui, Georges, cette scène est très forte, j'en connais les moindres images et bruitage au détail près. C'est incroyable comment j'ai "imprimé" (je vais parler comme les d'jeuns), toutes les scènes dans ma mémoire. j'aime aussi le moment où "le Cheyenne" arrive et lui demande de faire un café. Puis aussi la superbe prise de vue quand la caméra passe lentement par dessus la gare quand elle arrive au début du film. Un film que je ne me lasse pas de revoir. Un autre film très fort pour moi qui m'a marqué tout autant c'est "Il était une fois en Amérique". Une lenteur d'actions, une musique, des flashbacks époustouflants. Une histoire qui nous tient en haleine sur toute sa durée. Un très grand film aussi. 

    Bonne soirée.

    2
    Vendredi 24 Juin 2016 à 17:54

    Bonsoir Georges.Claudia Cardinale est une femme et une actrice admirable, comme bien des Italiennes d'ailleurs. J'avouerai même que j'ai fantasmé sur elle quand je l'ai vu dans "il était une fois dans l'ouest"...???!!! J'en connais sa musique lors de ses apparitions dans le film, et ses répliques par coeur. Elle fait partie de la génération des grandes comédiennes de l'époque et du grand cinéma. A mon avis le public n'a plus la même vision avec les actrices d'aujourd'hui bien différentes sur de nombreux points. Les actrices , mêmes "oscarisées ou césarisées" n'ont plus la même envergure. Je pense à C. Gainsbourg, M. Cotillard, C. Frot, I. Adjani, S. Marceau, .... qui ne déméritent pas pour autant, mais qui ne font plus la double page centrale des journaux "peoples". 

    La vue que l'on porte sur elles est probablement différente à présent. Mais cela n'est que mon humble avis personnel.

    Très bonne fin de semaine Georges. 

      • Vendredi 24 Juin 2016 à 20:38

        Merci Christian pour ce joli commentaire moi aussi j'ai beaucoup aimé Claudia et d'ailleur également dans il était une fois dans l'ouest et surtout la scène ou elle arrive au ranch et découvre le massacre de sa future famille. et en plus c'est une fille très sympa.

        bon WE à toi

        amicalement ... Georges

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :